Des clés à portée de tous, pour un monde durable

c'est pas vrai ! produits bios
Derrière les étiquettes des produits bio, pas de contrôles ?
france info déchets dans les villes
Grandes villes : un problème avec leurs poubelles ?

COVID-19 : Manifeste pour une alimentation durable

alimentation durable valere correard
Publié le 3 septembre 2021 à 12 h 25 min

Mise à jour le 21 septembre 2021 à 19 h 32 min

Tags

C’est le sujet d’un projet qui me tient particulièrement à coeur.. Mon nouveau livre sort le 06 octobre en librairie ! 
 

Et si l’expérience d’une crise de cette ampleur portait en elle les germes d’une prise de conscience profonde ? Nous pourrions être prêts à changer certains de nos comportements pour lutter contre un risque sans doute plus grand que le Covid-19. Pour en citer quelques uns : le dérèglement climatique, la chute de la biodiversité, ou encore la pollution.

 

Car oui, la crise sanitaire a mis en lumière ce qui était là, juste à côté. Circuits courts, cuisine maison, partage…la résilience s’est aussi faite dans nos assiettes ! C’est ce que je démontre dans mon prochain ouvrage, co-écrit ave ma consoeur journaliste Mathilde Golla. 
 
 
Dans ce livre, nous avons interrogé des scientifiques, des philosophes, des écrivains pour comprendre les conséquences de la crise et particulièrement du confinement. Nous avons aussi interrogé de nombreuses personnes comme vous et moi qui ont décidé de changer de chemin au cœur de la crise. Le but ? Vous inspirer ! 
 
 
 
 
 
« C’est à l ’épreuve de la crise immédiate et concrète que nous semblons les plus enclins à réagir, et c’est en cela que la pandémie du Covid-19 constitue sans aucun doute une opportunité inédite pour l’espèce humaine. Et si l’expérience d’une crise de cette ampleur portait en elle les germes d’une prise de conscience profonde ? Nous pour- rions être prêts à changer certains de nos comportements pour lutter contre un risque sans doute plus grand que le Covid-19 : le dérèglement climatique, la chute de la biodiversité, la pollution. Nous portons toutes et tous une partie de la solution, et c’est peut-être à nous d’ouvrir la voie vers la résilience. Parmi tous ces chemins nouveaux qui se présentent à nous, il en est un qui touche à notre quotidien : celui de notre alimentation. Les pratiques pour s’alimenter ont été bousculées pendant le premier confinement, et la crise a révélé les failles d’un modèle appelé à faire sa mue, idéalement le plus vite possible. Et peut-être que l’évolution des pratiques sera le moteur de changement.»

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*